Si Breteuil commence par une défaite ce championnat 2015/2016, la prestation des joueurs de Lestuvée et Langlois est plus que positive. L’issue du match se sera jouée sur un coup du sors défavorable cette fois-ci aux bleus et noirs mais qui sera peut-être une autre fois à leur avantage. Bref cet après-midi, la chance n’était pas avec nous.

Le match commence sur un round d’observation des deux équipes qui jaugent chacune leur adversaire.
Cependant une grosse occasion de Camon par leur N°9 à la 9ème minute aurait pu être fatale à Breteuil mais Fousseyni Tangara force l’attaquant à s’excentrer et il rate ainsi le cadre. Puis plus rien jusqu’à al 14ème avec un corner pour Breteuil qui ne donnera rien.
A la 22ème un tir de Berdou passe au dessus de la transversalle de Camon. A la 31ème, une très belle intervention d’Abass Tamboura avorte une course vers le but Britulien d’un attaquant adverse. Suivra un coup-franc dangereux de Camon qui ne donnera rien à la 44ème et les 2 équipes rejooignent les vestiaires sur le score de 0-0.

 

Le premier 1/4 d’heure de la seconde mi-temps verra une succession de « cafouillages » dans la surface de Breteuil avec notamment un centre tir qui atterri juste au dessus de la barre de Tangara.
Puis le jeu s’équilibre et Breteuil se fait plus pressant et Kassi Ouedraogo écope d’un carton jaune suite à une intervention musclée sur le gardien adverse. Camon pousse mais la défense de Breteuil est héroïque. Breteuil se montre même dangereuse à la 66ème sur une balle en profondeur de Furlanetto sur Hamzata qui frappe puissamment sur le portier. A la 80ème, Jo Delhommelle cède sa place à Anthony Laine.
L’issue peut être favorable pour chacune des équipes mais le sors décide de basculer en faveur de Camon à la 83ème sur un tir anodin légèrement dévié par furlanetto et mal négocié par Fousseyni qui laisse passer le ballon dans ses buts. Le malheureux gardien Britulien ne méritant pas une telle malchance mais sur une saison, nous savons qu’il sauvera beaucoup plus de situations dangereuses!

Breteuil pousse pour égaliser et ce n’est pas le dernier coup-franc à la 88ème qui changera la donne.

Bravo malgré tout à l’équipe qui a été techniquement et sur le plan du jeu largement à la hauteur face à un prétendant à la montée cette année.

Mention spéciale pour Abass Tamboura qui aura été l’homme du match!!