Les Dieux du stade, s’ils existent, n’étaient à coup sur pas pour l’US Breteuil en ce 4 octobre 2015.
A commencer par l’infirmerie qui retenait Jo Delhommelle et Tony Furtado et un événement familial empéchant Arnaud Berdou de faire partie du groupe. Ajouté à cela les suspensions de Fousseyni Tangara et Nélito Furtado.

Les coachs, pour ne pas dégarnir l’équipe réserve, se méttaient donc sur la feuille de match.

 

Le match démarrait sur les chapeaux de roues et Amiens, sur sa première occasion ouvrait la marque dès la 4ème minute. Ensuite, Kassi Ouedraogo sortait sur blessure à la 7ème remplacé par Michel Rambert-Hounou.
Breteuil est même bien en place et domine en ce premier quart d’heure mais à la 17ème, sur une percée de Beurton, Amiens aggravait le score (2-0).
Le même scénorio se répète à la 26ème et Amiens mène 3 à 0. Contrairement à ce que pourrait laisser penser le score, le jeu est équilibré et Breteuil se montre aussi dangereux (débordement de Breteon sur la gauche et centre qui ne donne rien, tir de Gavory au dessus de la barre). Entre temps, Collet et Deparis pour Amiens écopent d’un carton jaune aux 38 et 45ème minutes. Score à la mi-temps 3-0.

Le match reprend comme en première mi-temps mais Breteuil accuse le coup et sur une mauvaise relance de Richy et toujours la chance qui sourit à Amiens, Deparis est tout heureux de récupérer la balle dans les pieds et cadre bien son tir (4-0). Amiens est en pleine réussite (6 occasions, 4 buts) et Breteuil ne parvient plus à s’approcher des buts adverses. A la suite d’un caffouillage dans la défense Britulienne, Amiens inscrit son 5ème but!!! Arnaud Riquier, irréprochable sur l’ensemble des buts Amiennois effectue même une belle parade sur un face à face à la 62ème. Mais c’est pour retarder la 6ème échéance qui se présente à la 63ème (6-0). La messe est dite depuis longtemps mais Breteuil continue de développer son jeu pour tenter de sauver l’honneur et se procure même de nombreuses occasions dans le dernier quart d’heure par Gavory, Soadrine, Lardemelle et Furlanetto mais rien n’y fait!! La réussite a choisi son camp.

Score sévère mais victoire méritée pour une bien belle équipe d’Amiens, surement prétendante au titre en fin de saison!