Portugais de Saint-Quentin 2 (7ème, 72ème)
Union Sportive de Breteuil  4 (FROISSART, 10ème, DELHOMMELLE 37ème, DIETZ 54ème, DOUCHET, 90+1).
Avertissements pour Breteuil: LESTUVEE 71ème, LE RUZ, 76ème.
Arbitre: M. CHARLET (Chaulnes), assisté de Messieurs BARA et BOBEUF (District Aisne).
Stade: Philippe ROTH, Spectateurs: 15, Terrain excellent ! 24°C. Temps gris puis éclaircies.

 

L’USB en ce début de saison collectionne les matchs pièges par excellence, et celui contre les portugais de Saint-Quentin en fut encore l’illustration. 
Le toss d’entrée est gagné par les portugais.

Dès les premières minutes, le jeu est équilibré, les brituliens cherchant à tout prix à marquer rapidement, et ce sont au contraire les locaux axonais qui trouvent l’ouverture dès la 7ème minute par le n° 10 saintquentinois. A peine le temps de se remettre de cette précoce ouverture du score que les brituliens, parvenaient à égaliser sur un tir de Gauthier DOUCHET, particulièrement remuant, et que le gardien local ne parvenait pas à maîtriser totalement, et que Nicolas FROISSART, particulièrement bien placé, parvenait à glisser entre les jambes du portier axonais. Les brituliens, sans trop tergiverser, obtenaient une égalisation méritée. Après ce but, la rencontre s’équilibrait de nouveau, avec des Saint Quentinois, bien appliqués qui repoussaient les assauts brituliens. A la 33ème, Mohamed DAMBAKATE, puis Charly PARQUET et Benji LE RUZ échouaient tour à tour sur le gardien de Saint-Quentin. Les brituliens trouvaient de nouveau les filets des stadistes portugais sur un nouveau ballon relâché par le gardien saint-quentinois, et Johan DELHOMMELLE y allait d’un précieux but juste avant la pause. L’USB prenait l’avantage, relativement mérité au vue de la physionomie de la rencontre. Après ce but, les axonais durcirent leur jeu, et une vilaine blessure sur les orteils de DOUCHET, obligeait ce dernier à regagner la touche un peu précocément. L’arbitre, distibuait un premier carton jaune au n°9 de Saint-Quentin et sifflait, fort à propos, la fin de la première période, sur l’avantage des brituliens, 1/2.

Les petits bobos de Gauthier DOUCHET semblant se résorber, la deuxième période reprenait sur un faux rythme. DOUCHET donnant quelques suées à la maigre assistance axonaise sur une frappe à la 51ème.

54ème: Jérémy DIETZ, bien placé reprenait du droit une tête déviée de Johan DELHOMMELLE pour tromper le malheureux gardien axonais 1/3. Dès lors, on se disait que les brituliens allaient dérouler, et au contraire ce furent les locaux qui tentèrent, vaille que vaille, de recoller au score. L’heure de jeu, les premiers changements se font jour, avec le remplacement de Mohamed DAMBAKATE, remplacé par Geoffrey DUFOUR. 68ème Raid solitaire de DOUCHET qui bute sur le gardien de Saint-Quentin. 7

1ème Carton jaune pour une faute de Nicolas LESTUVEE sur un attaquant de Saint-Quentin.

72ème, Sur un coup franc de Saint-Quentin qui ne donne rien, un cafouilli renvoie le ballon dans les pieds des locaux et sur un centre coupé par le numéro 8 de Saint-Quentin, ces derniers revenaient dans le match 2/3, et dès lors poussaient, mais les efforts consentis auparavant eurent raison de la volonté locale.

76ème Carton jaune pour Benji LE RUZ, qui a défendu face aux assauts des portugais, galvanisés par leur maigre public, mais aussi par le retour des leurs dans la rencontre. Les minutes s’écoulèrent avec une tension de plus en plus accrue, notamment lors d’un tir axonais tutoyant la transversale britulienne. Heureusement, Gauthier DOUCHET, très actif, trouvait ses efforts recompensés dans un face-à-face avec le gardien local bien servi en profondeur par le capitaine Johan DELHOMMELLE (90+1, 2/4).

L’arbitre sifflait la fin de la rencontre peu après, sur une qualification britulienne pour le 4ème Tour de Coupe de France. Sans être géniale, l’USB a maîtrisé son adversaire, assurant là, l’essentiel, la qualification.