Premier non relégable avant la réception de Breteuil, l’Amiens Portugais avait l’occasion de prendre ses distances avec la zone rouge, ce dimanche. Malgré une bonne entame de match, les joueurs de Julien Valeri ont rapidement été sans réponse face à la supériorité technique de leurs adversaires (0-3).
Une demi-heure et le néant.

Désireux de frapper un grand coup, l’Amiens Portugais prenait le match par le bon bout en s’installant dans la moitié de terrain adverse. Néanmoins, ce sont les Isariens qui se montraient les plus dangereux. Après avoir claqué en corner une tête d’Ancellin (7e), le portier amiénois s’inclinait face à l’attaquant britulien qui reprenait en taclant un centre tendu de Lardemelle (0-1, 19e). Pris au piège sur la première occasion adverse, Amiens répondait timidement avec une tête manquant de puissance par l’intermédiaire de Da Rocha (24e).

Dès lors, Breteuil haussait le rythme et parvenait même à inscrire le but du break avant le retour aux vestiaires (2-0, 40e). A la retombée d’un ballon mal repoussé par la défense centrale samarienne, Ancellin plaçait une volée qui finissait sa course dans le petit filet opposé (0-2, 40e). Breteuil corsait même l’addition peu après l’heure de jeu lorsque Dietz venait crucifier Peuvion à bout portant (0-3, 64e). Sonné par le réalisme de Breteuil et imprécis aux abords de la surface de réparation adverse, l’Amiens Portugais ne pouvait clairement pas espérer meilleur sort sur ce match.

Avant de jouer Creil et Buire-Hirson, respectivement huitième et lanterne rouge du championnat, les Amiénois sont donc plus que jamais en sursis et à nouveau en position de premiers relégables.
Romain PECHON

AMIENS PORTUGAIS – BRETEUIL : 0-3 (0-2), 20ème journée de Régional 2, Stade Michelet, Amiens
Spectateurs : 50
Arbitre : M. Djemoui
Buts : Ancellin (19e, 40e) Dietz (64e)
Avertissement : Correia Moreira (Amiens, 72e)